mardi 1 avril 2014

Un poisson d'avril d'avocat!

On n'est pas sûr de l'origine du poisson d'avril.

Peut-être cela vient-il du temps de Charles IX, au seizième siècle, quand l'année commençait au 1er avril et qu'après la modification calendaire la faisant débuter au 1er janvier, le bon peuple perdu se trompait et se voyait offrir des cadeaux factices, par moquerie

Toujours est-il qu'il est de tradition de faire quelques blagues  ce jour-là, même s'il est vrai que les traditions se perdent.

Que peut faire, comme bonne blague, un avocat à sa clientèle ?

Je viens de recevoir, par la grâce d’e-barreau, un jugement favorable dégageant la responsabilité d'un client, ce qui tombe bien car il n'était pas assuré.

Je lui ai donc adressé, immédiatement, la décision en mentionnant lui transmettre la décision défavorable, pour rajouter immédiatement,  entre parenthèses : poisson d’avril !

Je crois bien que le mail reçu en retour en tremble encore.

Il est essentiel de veiller au respect des traditions !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire